Par Josyane St-Louis

J’aurais dû m’abstenir ! 

Un regard poétique sur l'effet aveuglant de l'amour

 

J’aurais dû m’abstenir !

 

Car la vie se tendait vers un état affreux,

Je fixais les oiseaux chanter, batifoler

Dans un monde étranger, dont mes rêves envolés

Donnaient l’eau à ma bouche un goût très fielleux.

 

Je tournais sur moi-même, guettant le clopineux

Ouvrir ce mur chenu, mais en vain, empoté !

Il préfère fumer, m’observer sangloter,

Alors que mon désir n’est que libidineux.

 

La fuite tant voulue ne fut que frontalière

Mes neuf vies révolues tirent sur la dernière

Puisqu’une fois le piège par mégarde s’ouvrit.

 

Je courus sans penser vers l’amour inconnu,

Mais la rue m’arrêta, je devins étourdi.

Je devrais voir Satan, mon souffle diminue…

Culture

Road%20to%20nowhere2_edited.jpg

Biographie de l’auteure: : Josyane est existentielle comme existe en elle un besoin de crier la transparence. En apparence, elle est parente avec le pesant univers où elle rit de l'étrange douleur, de l'absurde et du vertige, jusqu'à en faire écho. Trop de questions sans réponses, valent-t-elles la peine ?  La vie est un jeu ? Un carpe diem ? Un âme ? Un respire ?