Culture

Par Amethyste

PREMIER CENTRE POUR SANS-ABRI À MONTRÉAL

Grâce à un don privé important, Montréal construit son premier refuge municipal en 1914

Désormais fermé depuis 1956, bâti un an avant la Première Guerre en 1914, le refuge Meurling fût le premier à être érigé à 435 Rue Champs-de-Mars, Montréal. Un riche Français du nom de Gustave Meurling apprécia grandement son séjour dans notre métropole. Il légua la somme faramineuse de 72 249, 19$ à la ville pour financer une œuvre caritative. Aujourd’hui, les coûts de construction équivaudraient à environ 3 625 000$. A l’époque, ce n’étaient que quelques 180 200$. La ville défraya le reste des frais.

 

La demande d’aide était bien présente. Seulement dans la première année, le refuge donna 142 590 repas et 65 652 couchers. Ces chiffres ont presque doublé jusqu’en 1928. Puis, en 1930, après le krach boursier, désormais pas moins de 214 723 couchers y étaient fournis et 442 479 repas y étaient servis. En 1933, la situation était pratiquement pareille, avec une moyenne quotidienne de 520 couchers et 1200 repas. Aujourd’hui, plusieurs refuges offrent différents services dans notre ville.

Refuge Meurling b:w.jpg

Biographie de l’auteure: Améthyste est une guerrière des mots, philosophe et bien dans ses chaussettes. Elle sait comment aider par l’écriture, et la musique est aussi une autre de ses pratiques. Elle a collaboré à deux sites de rédaction dont R-magazine en 2014 et 2015 et le coloriste.com en 2014 également. Elle travaille actuellement sur son blogue personnel sur amethyste-yo.blogspot.com

Alanie - painting.png

Ville de Montréal. Gestion de documents et archives